Orques de Bran-O-Kor

Les Orques forment le plus jeune et le plus vigoureux peuple d'Aarklash. Rien ne semble pouvoir arrêter les puissants guerriers du dieu Chacal. Une fois qu'un chef sera désigné, ils déferleront sur le monde pour assouvir leur vengeance, telle une armée d'apocalypse ...

ImageIls connaissent la magie, mais sans utiliser les éléments comme les autres races. Les Sorciers Orques, comme ils aiment à se nommer, utilisent la puissance brute des gemmes de mana, quel qu'en soit le domaine élémentaire d'origine. Ils maîtrisent des sorts qui leur sont réservés et qu'ils matérialisent avec des gemmes de n'importe quel élément. La notion d'ordre, de bien ou de mal leur importe peu : ils respectent la force qui permet de vaincre.

Histoire :
Les Orques sont le plus jeune peuple d'Aarklash. Leur origine se trouve dans les cuves de clonage des Alchimistes. En effet, ceux-ci capturèrent des Gobelins et firent des expériences génétiques dans de sombres buts. Il en résulta la création des Orques. Ceux-ci, prisonniers, finirent par réussir à briser leurs chaînes et à échapper à leurs maîtres. Malheur pour les autres peuples, car les voici libres maintenant de conquérir le continent.
       
Armée : Les guerriers arborent la marque du Chacal, leur Dieu. Ce sont exclusivement des combattants. Moins vifs que la moyenne, ils sont réellement très puissants en corps à corps. Ils ne font que la guerre, et ils la font bien. Les Guerriers Chacals, sont pour l'instant les guerriers les plus forts rencontrés, mais de nombreuses autres troupes devraient déferler d'ici peu.

Magie : Les Orques ont une approche fondamentalement différente de la Magie. En effet, Les Sorciers utilisent la force magique brute des gemmes, peu importe leur origine. Il en résulte une Magie Instinctive que seul les Orques peuvent comprendre. La finalité de leurs incantations est simple : s'octroyer la force nécessaire pour vaincre l'ennemi.

Niveau : L'optique de cette armée est simple : foncer pour tuer l'adversaire. Ses capacités de combats sont parmi les plus élevés, et elle reste calme face aux troupes provoquant la peur. Il faut attendre plus de troupes pour affiner les stratégies.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage