Téléthon Carpiquet 2005

Gentillement invités par l'association sportive de Carpiquet et parfaitement bien accueillis- ce qui nous change de notre dernière commune -, alors que nous n'étions ni sportifs (la preuve plus bas) ni connus (puisque installés depuis 3 mois dans la commune), nous avons participé au Téléthon les 2, 3 et 4 décembre 2005.

Pour une fois que le mauvais esprit reconnu des joueurs du club pouvait servir à une bonne cause...

Nous avons privilégié des jeux sportifs, mais ça été l'occasion de préparer quelques unes de nos spécialités (Pegasus Bridge, le retour du fils de la vengeance).

Vendredi 2 décembre:

Y a pas à dire, ça fait plaisir quand beaucoup de monde au club fait le déplacement pour défendre nos couleurs.

Christophe et JC découvrent Battleball, le bloodbowl du pauvre.

Un jeu rapide, des figurines déjà peintes, eh oui, c'est un jeu à Yvan.

Remarquons que la carrure des joueurs s'accorde parfaitement avec le thème du jeu.

Ils ont réglé leurs différends ensuite sur le tatami de judo juste derrière.

Image

Seb a découvert (dans la joie) Subbutéo.

Là, il est accablé car il vient de marquer un but contre son camp, ce qui est normal quand on joue tout seul.

Image

Olivier (Dark Vador) à Camille (Luke): "si tu ne me laisses pas gagner, tu dis adieu à ton argent de poche".

Grand jeu du club: il manque un nom de commune sur notre banderole (sur le mur du fond), devinez lequel (le maire de Blainville sur Orne n'a pas le droit de jouer)

Image

Un jeu qui a fait le plein tous les jours: Carabande (pensez à Noël!).

Personne n'est parti avec la caisse (au 1er plan) car il n'y avait rien dedans.

Image

Samedi 3 décembre (matin):

On (Christophe, Tuf et Yvan) intervenait avec des classes de l'école primaire (de 6 à 9 ans).

Yvan a ressorti un jeu maison pour faire de la géographie avec les élèves (c'est une déformation professionnelle):

Vendée Globe.

Désormais, il est contre les classes surchargées.

Image

Vu de près, ça donne ça.

Yvan a l'air fatigué.

Image

Pendant ce temps, Chrisolb et Tuf expliquent pourquoi les Anglais sont les meilleurs soldats du monde, surtout quand ils prennent Pegasus Bridge en moins de temps qu'il n'en faut pour l'expliquer.

Image

Samedi 3 décembre (soir):

Toujours autant de monde pour représenter le club. Merci à tous ! D’autant que les spectateurs étaient plus nombreux.

Yvan a fait jouer de gentilles dames à des jeux de cartes inédits (Halli Galli, 6 Nimmt, Pippo...) mais il a préféré détruire les photos pour éviter qu'on s'en serve contre lui.

Aurélie nous a fait découvrir Elixir en essayant de parler plus fort que Johnny Halliday, ce qui ne fut pas un mince exploit !

Vince après 10 km en vélo (puisqu’il a participé au «fil rouge» qui consistait à atteindre 500 km en home trainer).

Il était désespéré car après 15 minutes de pédalage intensif, le vélo d’appartement n’avait pas avancé d’un pouce!

Image

Obi-Yann (qui essaie de se cacher derrière sa boite) explique à des un peu plus jeunes que lui comment jouer à heroclix.

Image

Fred et Pascal se demandent lequel des deux va faire du bouche à bouche à Vince (que Fred regarde, car il est allongé sur le sol, non visible sur la photo).

Pascal propose à Fred d’aller se battre dehors pour se départager.

Image

Dimanche 4 décembre (matin):

Pas grand monde. On ressort Carabande pour la forme et on arrive à accrocher l’entraîneur de judo qui nous révèle sa passion pour le jeu de plateau!

Nous remercions les organisateurs de nous avoir considérés comme une association digne d’intérêt et légitime. Nous ne lassons pas de mentionner ce genre de détails qui nous dépayse beaucoup.

A bientôt donc au sein de la vie associative de Carpiquet!